Stratégie Or

Le plus simple, le plus efficace BULLIONVAULT . Les fondamentaux du secteur des métaux précieux sont toujours excellents, et nous n’allons pas changer notre opinion là-dessus. Les investisseurs débutants commettent toujours l’erreur de changer de stratégie au pire moment. En général, le passage dans le rouge de la performance de leur portefeuille suffit à ébranler toutes leurs convictions. Ils pensent alors se trouver dans le mauvais secteur de l’économie en voyant le marché se retourner violemment contre eux.

Il faut savoir que le marché de l’or n’évolue pas en ligne droite et que les secousses sont là pour purger les mains faibles et permettre d’avancer dans le doute plutôt que dans les certitudes. Les certitudes arrivent lorsque tout le monde se trouve du même côté de la transaction et qu’il n’y a plus personne à qui vendre la nouvelle. Une telle secousse dans le marché des minières ne laisse rien présager de son évolution future, il ne s’agit que d’un mouvement à court terme. Ce qui dirige le marché sur le long terme, ce sont les fondamentaux, et de ce côté-là rien n’a changé. Donc je ne vois donc aucune raison pour changer ma stratégie, surtout pas après un mouvement de panique provoqué par une sortie forcée des hedge funds, par la peur irrationnelle des suiveurs de tendance, et par des petits acteurs jouant sur marge.

Concernant la tendance générale du secteur, aucun retournement n’a été prononcé malgré le sell off de la mi-août. Le triangle ascendant (figure de continuation haussière) qui apparaissait sur l’indice HUI a contre toute attente subi une sortie par le bas, invalidant notre fenêtre d’achat à 330 points.

Aujourd’hui nous voyons que l’indice a pris la forme d’une consolidation latérale du mouvement débuté en mai 2005 et achevé en mai 2006 à 401 points. Dans l’immédiat, un test de l’ancien support formé par le triangle ascendant est en cours. Le creux établi le jeudi 16 août à 285 points se tient légèrement au-dessus des creux précédents établis en mai 2006 et en octobre 2006 (établissement de notre portefeuille virtuel), ce qui est une figure haussière. Un test du support à 275 n’est pourtant pas exclu, et n’invaliderait pas la tendance haussière de l’indice, mais il aurait peu de chance de se produire si l’indice parvient à se hisser au-dessus de son ancienne droite support.

Support mobile de long terme pour l’or

Un retour de l’indice vers le plancher à 275 pourrait correspondre à une cassure du support mobile de long terme pour l’or (MM325j) et le faire baisser jusque vers les $575, voire $550. Nous aurions alors le scénario d’une correction de milieu de cycle comme celle qui avait eu lieu en 1975-1976 durant le marché haussier précédant. La bonne nouvelle, c’est que nous corrigeons depuis 16 mois sur l’or, et que la correction des années 70 avait duré 18 mois.

Il ne resterait donc plus que deux mois avant que tout soit dit, si l’on peut se baser sur le passé. Pour ma part, je resterai dans ce marché, sachant que les problèmes qui pèsent sur l’économie US et le dollar sont beaucoup trop grands pour renoncer à l’assurance financière que constitue l’or, et indirectement les mines d’or. Quitter le marché de l’or en 2007 serait pour moi équivalent à renoncer à son assurance incendie en pleine canicule dans une pinède en Espagne. Je rappelle ici qu’il n’est pas nécessaire de posséder beaucoup d’or pour contracter une assurance contre les risques monétaires, économiques et financiers actuels. 10% de sa fortune investis dans l’or suffisent, bien qu’en l’état actuel des choses 20% me semblent constituer un minimum.

Pour l’or, la figure reste très haussière. Aucun dégât technique n’a été fait.