Méthode efficace pour gagner en Bourse

La méthode des chandeliers est particulièrement efficace pour donner des signaux de retournement puissants, bien avant toutes les autres approches. Mais si cette précocité dans l’anticipation est un avantage selon elle représente également un inconvénient : pour limiter le danger de faux signal et de sur-anticipation (observation trop précoce d’un signal de retournement), le courtier avafx précise qu’il est nécessaire d’avoir une connaissance et une pratique très approfondies de la technique bougiste, ce qui demande un temps long tant la méthode est subtile et les cas de figures nombreux comme expliqué sur de nombreux sites. Il est illusoire de penser devenir un expert en chandeliers japonais en quelques jours ou quelques semaines de travail théorique et d’observation empirique.

La technique des chandeliers japonais

Pour résumer, on pourra dire que la technique des chandeliers japonais, bien que proche de celle des bar charts classiques, procure au trader une information plus qualitative et un avantage comparatif réel sur l’état de la psychologie « overnight et surtout intraday » des intervenants sur le marché. Bien utilisée, cette technique est particulièrement efficace pour détecter précocement les structures de retournement haussières et baissières,” “d’inversion de tendance du marché (existence de nombreuses figures typiques).

Même si certains traideurs rencontrés avaient quelques notions de lecture des chandeliers japonais, le seul capable de les utiliser de façon opératoire c’est à dire lecture plus interprétation graphique, est un bon trader.

Il parvient également à combiner cette lecture bougiste (des bougies ou chandeliers japonais) aux figures chartistes et techniques, ce qui démultiplie encore l’efficacité de cette méthode par effet de synergie ; accumulation et renforcement des signaux graphiques : chartistes, bougistes et techniques http://www.ecoloinfo.com/category/mode-de-vie/finance/.
Sa connaissance est théorique mais surtout intuitive et empirique : il utilise ce qui a déjà fonctionné pour lui dans le passé sans trop se poser de questions académiques ; l’auteur se propose de formaliser, de synthétiser et de modéliser les processus d’intervention bougistes et graphiques .